COP21 : Chacun peut faire sa part de colibri maintenant !

Actualités: 

Penser autrement: 

Cher.e.s ami.e.s,

Hier, des sympathisants de 350.org autour du monde ont envoyé des tweets aux dirigeants rassemblés à la COP21 avec un message clair: 

Nous n’avons qu’une seule vie. Si vous voulez vraiment limiter le réchauffement à 1,5 °C, nous devons voir vos engagements pour la transition aussi vite que possible. Laissez le charbon, le pétrole et le gaz sous terre. 

Ces tweets ont reçu un immense écho au sein du Bourget et notre hashtag #keepitintheground était en tête des sujets climatiques hier. Les négociateurs et nos alliés à l’intérieur nous ont dit que notre voix a été entendue.

La dernière version de l’accord a été publiée dans l’après-midi et les décisions auxquelles les dirigeants doivent faire face sont plus claires que jamais.

Le texte propose deux visions de l’avenir très différentes: l’une envoie le message que l’ère des énergies fossiles touche à sa fin, et l’autre prolonge l’existence des multinationales de l’énergie fossile jusqu’au siècle prochain.

La question à laquelle les chefs d’État doivent répondre est simple : de quel côté êtes-vous? Du nôtre ou de celui des industries fossiles? Leurs actions des prochains jours vont répondre à cette question.

Nous voulons poursuivre sur la lancée de l’action d’hier en envoyant directement des messages aux chefs d’État qui sont au cœur des négociations. Envoyez quelques tweets pour faire comprendre notre message!

Cliquez ici pour envoyer un tweet à Obama: @POTUS, c’est MAINTENANT qu’il faut pousser pour un texte plus juste et ambitieux à la #COP21 - #keepitintheground

Cliquez ici pour tweeter à Hollande: Pour notre survie @fhollande, c’est MAINTENANT qu’il faut pousser pour un texte plus juste et ambitieux à la #COP21

Cliquez ici pour tweeter au Ministre des Affaires Etrangères des Iles Marshall: Avec @MinisterTdB & tous les pays vulnérables. Nous avons besoin d’un texte juste et ambitieux pour notre survie #COP21.

Voilà quelques grandes questions pour lesquelles une mobilisation rapide pourrait être cruciale:

Objectifs à long terme: choix des mots et du calendrier. Le brouillon de texte évoque plusieurs types de réduction des émissions de carbone, de la « neutralité climatique » à la « décarbonisation », en passant par d’autres termes vagues. Le texte balance encore entre deux dates limites pour agir: soit le milieu du siècle, soit après 2100. Le choix est clair: repousser la transition au siècle prochain est incompatible avec la justice climatique. Nous n’avons qu’une seule vie, il faut agir tout de suite.

Le « mécanisme d’ambition ». C’est la partie de l’accord qui veut dire que les pays vont continuer à se rencontrer à l’avenir et qui définit les objectifs de chaque réunion. La « coalition de l’ambition », qui rassemble désormais plus de 100 pays, envoie un signe positif mais le résultat sur ce point reste incertain. 

Finance climatique. Il s’agit de l’aspect le moins clair. De nombreuses questions restent en suspens et nos renseignement quant à qui se bat et pour quoi. Ce qui est sûr, c’est que l’argent nécessaire pour aider les pays à s’adapter aux conséquences du changement climatique et à créer une énergie propre pour remplacer les combustibles fossiles n’est pas encore sur la table.

Aujourd’hui, l’équipe de 350 à Paris a fait partie de ceux qui ont remis 6,2 millions de signatures pour une énergie 100 % renouvelable à Ban Ki-Moon. Nous avons tenu une conférence de presse pour annoncer nos projets pour 2016 et nous mettons en place l’action #D12 pour montrer notre résolution à poursuivre la mobilisation une fois que les lumières du Bourget seront éteintes.

Nous avons encore beaucoup à faire dans les prochaines 24 heures. Voici quelques articles sur l’état des négociations:

Climat: les Etats-Unis se joignent à l'UE et 79 pays pour un accord "ambitieux", TV5 Monde
COP21 : un projet d’accord en 7 points, Le Monde
"Activists to defy protest ban with giant civil disobedience at end of Paris climate talks" The Guardian (en anglais)
COP21: Nous ne voulons pas d’un accord climaticide, MaCOP21, site du RAC