Hydrocarbures dans le Gros-de-Vaud : halte aux forages !

Fichier attachéTaille
PDF icon FlyerHAFVD (4).pdf459.64 KB
PDF icon Petition_HAFVD_30-06.pdf404.03 KB

Penser autrement: 

Cela se passe à côté de chez vous : Alerte aux forages pour trouver des hydrocarbures et autres gaz de schiste en Suisse romande !

Un collectif s’est créé en mars 2015 pour s’opposer aux projets de forages exploratoires dans le Gros-de-Vaud portés par le consortium eCORP Switzerland – SEAG, ainsi qu’à la poursuite du forage exploratoire réalisé en 2010 par Petrosvibri depuis Noville sous le lac Léman. Le collectif, constitué d’environ 90 membres actifs ou sympathisants, convaincus que ces forages engendrent un risque environnemental non négligeable.

Leur objectif est d’obtenir des autorités vaudoises une renonciation totale aux forages liés aux hydrocarbures sur l’ensemble du territoire cantonal. Pour réaliser cet objectif, ils lancent une pétition et cherchent à développer l’information auprès de la population et des élus cf. gareauxforages.ch. Ils cherchent à réunir au moins 10'000 signatures comme les neuchâtelois en 2013.

La date de récolte des signatures a été prolongée. Signez !!

http://www.gareauxforages.ch/files/9514/3461/4676/Ptition_HAFVD_20-08.pdf

Des habitants de Thierrens s’opposent à l’exploration du sous-sol. Pierre Martin (à g.), membre du collectif contre les forages, avec Rose-Hélène et Beat sur leur champ. (Bertrand Rey)

Des habitants de Thierrens s’opposent à l’exploration du sous-sol. Pierre Martin (à g.), membre du collectif contre les forages, avec Rose-Hélène et Beat sur leur champ. (Bertrand Rey)  Source : Le Gros-de-Vaud miné par les forages - Le Temps - 25 juin 2015

 

La situation actuelle 

4 forages profonds d'exploration et d'exploitation de gaz​ sont actuellement prévus à 3000m de profondeur, dans les villages de Dommartin, Sullens, Thierrens et Vuarrens. 
Un forage profond exploratoire a déjà été effectué à Noville sous le lac Léman au nez et à la barbe de la population.
 
Deux incidents sont à relever, la perte d'une tête foreuse qui a dû être désolidarisée de la tige par 2 explosions, et une pollution à la décharge du Bouillet sans trop de gravité. 
 
Aujourd'hui, Philippe Petitpierre, grand magnat des gaziers, président de Gaznat Suisse demande aux cantons de donner le feu vert au forage d'exploitation à Noville dans 24heures du 13.6.2015. Les autorités vaudoises se veulent très rassurantes ("rien ne sera fait qui mette en danger l'environnement"),​ Mais quand on sait que le lac Léman est la plus grande réserve d'eau potable de l'Europe occidentale  et à voir ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis, au Canada et dans le monde, on ne peut que s'alarmer de ce qui se prépare ici. Voyez Gasland si vous ne connaissez pas encore le problème.
 
 
Assez est assez. Nous ne pouvons plus infliger de tels traumatismes à notre terre, nous devons tous adopter de nouveaux comportements et cesser de nous raconter des histoires sur la croissance ou les énergies prétendûment alternatives. Ce que nous faisons à la terre, nous le faisons à nous-mêmes.
 
Soutenez leur campagne, parlez-en autour de vous,
En pièce jointe, leur flyer et la pétition à faire signer largement autour de vous.