1er novembre : Mohammed Taleb parle d'écopsychologie, d'imaginaire, et de réenchantement du monde

Penser autrement: 

Actualités: 

Pour cette nouvelle saison de soupers-débats d'EcoAttitude, nous changeons de formule et de lieu !

Vendredi 1er novembre à 19h. 

 

Conversations autour de la Nature Vivante, de l'Ame et de l'Imaginaire

L'écopsychologie, un nouveau paradigme pour guérir la Terre

Conférence-souper-débat à Genève

avec Mohammed Taleb

Philosophe, formateur et conférencier, Mohammed Taleb a suivi une formation en Education relative à  l'Environnement à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a fondé en 1994 l'association « Le singulier universel » qui se consacre à la rencontre écologie, éthique, critique sociale et spiritualité.
Contact : lesingulieruniversel "at"yahoo.fr.

 

Où ?  7ème étage du Centre Universitaire Protestant, 2 av. du Mail
Accès : bus 1 ou tram 15 (arrêt place du Cirque)

Seul le format de la soirée reste inchangé !

  • 18h30 : Accueil et apéro
  • 19h : Présentation, questions-réponses 
  • 20h : Soupe, pain, vin et débats informels
  • 21h : Débat général
  • 22h : fin de la soirée

La soupe sera préparée avec des légumes de saison de provenance locale par la Fondation Pro.

Entrée libre, chapeau à la sortie. (30 Frs souhaité)

Inscription requise avant le 30 octobre (cliquez sur ce lien)

 

A la source de notre crise environnementale et sociétale gisent plusieurs causes : la Nature considérée comme un réservoir de  "ressources";  l'humain réduit à sa dimension d' homo oeconomicus; la croyance selon laquelle le discours de la raison scientifique est le seul espace de sens et de vérité, la folle idée qui tend à réduire le réel au matériel, et qui fait de l'économie notre horizon indépassable ... 

Même la psyché, l'âme de l'humain est atteinte sous le choc des désirs consuméristes qui confondent l'être et l'avoir, oubliant le Bien commun au profit des profits et du repli sur soi. L'un des acquis de l'écopsychologie, cette  nouvelle démarche de connaissance et de pratique sociale, est de souligner que la guérison de la Terre (et donc la déconstruction du système marchand et capitaliste) est intimement liée à l'éclosion d'une nouvelle conscience de soi, d'un nouvel imaginaire, par lesquels nous apprendrons à vivre de façon égalitaire avec tous les humains, et sensible avec notre habitat qu'est la Nature vivante. 
 


  Lire plus dans Trilogies ... L’Ame du monde, point et cercle de convergence du sacré et de l’écologie